Infirmerie

L’infirmière est présente sur le lycée :

Lundi, mardi, jeudi et vendredi de 8h55 à 15h40

Mercredi de 8h55 à 13h35

Retour au domicile des élèves malades

Pour les élèves mineurs ayant besoin de rentrer chez eux pour raison de santé, ils doivent impérativement passer par l’infirmerie. L’infirmière appelle les parents et l’un d’eux devra venir chercher l’élève jusqu’à l’infirmerie afin de signer une décharge.

Appel au SAMU

En cas d’accident ou de doute sur l’état de santé d’un élève, le médecin référent de l’infirmière est le médecin régulateur du 15. Elle peut donc être amenée à l’appeler.

C’est alors lui qui décidera la prise en charge la plus cohérente en fonction du degré de gravité:

  • conseils par téléphone
  • appel aux parents pour que l’élève rentre chez lui puis voit son médecin traitant ultérieurement
  • envoi d’une ambulance
  • envoi des pompiers
  • envoi du SMUR

L’infirmière, l’élève ainsi que les parents ne sont pas en capacité de choisir l’hôpital dans lequel l’élève sera transféré !

En général, c’est l’hôpital le plus proche qui est choisi, à savoir le centre hospitalier Le Raincy/Montfermeil.

 Médicaments à l’infirmerie

N’étant pas médecin, l’infirmière possède dans son infirmerie une liste restreinte de médicaments.

  • Des médicaments simples contre les douleurs : paracétamol, spasfon (maux de ventre)…
  • Des médicaments contre les troubles digestifs : gélules de charbon, smecta…
  • Des médicaments contre les manifestations du stress : euphytose (à base de plantes)
  • De quoi resucrer les élèves n’ayant pas mangé et se sentant mal : sucre …
  • Des pommades simples : biafine, arnican …
  • Des pastilles pour la gorge type STREPSILS
  • Quelques médicaments d’urgence comme la Ventoline (crise d’asthme) et un médicament injectable en cas d’allergie grave (avec détresse respiratoire et œdème)

Il y a aussi de quoi faire des pansements et des bandages, de quoi prendre la tension la fréquence cardiaque et  la température, un brancard pour se reposer…

 


ÉDUCATION A LA SANTÉ ET A LA CITOYENNETÉ

janvier 2017

Cette année encore, je travaille en lien étroit avec la structure « Tête à Tête » située dans le centre commercial Rosny II à Rosny sous bois.photo 1
Le Tête à Tête est un espace d’information, d’écoute et de prévention pour les 13/25 ans.
Animé par une équipe de professionnels en prévention des conduites à risques, le « Tête à Tête » assure une mission de service public et offre toute l’année, du lundi au samedi de 10h à 18h30, un accueil libre, anonyme et sans condition.

Le public peut trouver au sein de cet espace original, en accès libre et gratuit, des expositions temporaires et permanentes, des rendez-vous (débats, rencontres, projections, etc.), des outils multimédias et des supports pédagogiques, du matériel de prévention, de l’information, une écoute, et une orientation en matière de prévention, de sexualité, de drogues, de mal-être, et de violences…

  1. Chaque classe de Seconde a pu participer à une animation-débat sur le thème des Réseaux Sociaux en début d’année scolaire 2016-2017.
    Les élèves, seuls avec un animateur de la structure, ont pu échanger sur ce thème en alternant questions, jeux de rôles, rires, et informations intéressantes.
    Tous les élèves semblent avoir été satisfaits de cette animation.
    Une deuxième session (concernant les mêmes classes) est prévu pour Avril-Mai 2017, cette fois-ci sur le thème « Insultes ».
  2. Certaines classes de 1ères ont pu visiter l’exposition sur le thème des drogues.

Chaque année, la structure « Tête à Tête » change le thème de l’exposition temporaire. L’exposition sur le thème des drogues touche à sa fin.
La prochaine exposition temporaire sera sur le thème « Puberté et estime de soi ». Elle commencera en Mars 2017.

Mme GARECHE, infirmière scolaire

photo 2photo 3Tête à Tête 1Tête à Tête 4Tête à Tête 5

Les commentaires sont fermés