CLASSE D’APPROFONDISSEMENT EN ARTS PLASTIQUES (C.A.A.P)

PRÉSENTATION

La classe d’approfondissement en arts plastiques (CPES–CAAP) du lycée Gustave Eiffel prépare en un an des étudiants à des formations artistiques supérieures.

../Dropbox/Captures%20d'écran/Capture%20d'écran%202019-06-10%2010.14.21.png

Jean Shin, Sound Wave, 2008, installation au Museum of Arts & Design, New York
Ernst Caramelle, Video Ping-Pong, 1974. Two-channel, video installation, two monitors, two media players, metal shelves, Ping Pong table, paddles, and balls, sound, 30:00’.Dimensions variable. Courtesy the artist and Generali Foundation, Vienna
Alexa Meade, 2012, Spectacle, installation réalisée à partir de bodypainting et prise de vue photo graphique
Sonja Hinrichsen, 2011, 4-channel video installation with ship-structure, Organhaus Gallery, Chongqing, China
Marianne Mispelaëre, action N°12 du 27 mars 2019, 256’, le carreau du temple, Paris

 
 
AUTOUR des « PRATIQUES ACTUELLES »

La réflexion artistique et pédagogique menée dans le cadre de cette classe s’ancre spécifiquement dans l’articulation recherche-création en lien avec les pratiques artistiques relevant de l’art contemporain et des nouveaux médias. Y seront développées et interrogées toutes pratiques plasticiennes (picturales, graphiques, photographique, vidéo, etc.) dont celles spécifiquement liées à des questions d’ESPACE(S) :

  • Art sonore
  • Art et scénographie
  • Pratique de l’installation
  • Pratique de l’in-situ
  • Art et performance
  • Art et création numérique

Les interrogations soulevées par ces pratiques seront approfondies dans le cadre de workshops avec la venue d’artistes spécialistes de ces entrées. Des théoriciens-chercheurs et enseignants interviendront également afin de nourrir et développer les pratiques réflexives de chaque étudiant. Les questions de la présentation et diffusion de l’œuvre resteront indissociables de la construction et développement de la pratique personnelle.

Les étudiants de la classe CPES–CAAP sont à même de postuler à des concours aussi variés que ceux des Beaux-Arts (ENSBA), Arts Décoratifs (ENSAD), Écoles supérieures d’art et de design (ESAD), Écoles d’illustration, Écoles d’animation, Écoles d’arts appliqués (DNMADE) ou Écoles d’architecture, tant en France qu’’à l’étranger (La Cambre, Eindhoven, la HEAD, Royal College of Art). L’année de formation proposée permet aux étudiants de confirmer ou affiner leurs choix initiaux.

La formation visée s’appuie sur le développement d’une pratique personnelle singulière alliant, recherche, création et théorisation. La dimension exploratoire de la pratique reste au cœur de la pédagogie proposée.

Le terme même de pratique ne se limitant pas à la seule production artistique et son développement, il inclut de fait l’ensemble des activités ayant trait à la transmission, l’analyse et la diffusion de l’œuvre. Ainsi, l’enseignement de l’art proposé dans la classe développera un travail d’observation, d’analyse, un regard critique sur les productions, les dispositifs de présentation, et d’exposition, ainsi que la mise en œuvre de procédures d’évaluation.

En plus des heures d’Arts plastiques en atelier s’ajoutent des modules et workshops spécifiques aux pratiques contemporaines. Les axes développés sont les suivants :

  • recherche-création : méthodologie / construction et développement d’une pratique plastique (les enseignements transdisciplinaires Esthétique ou philosophie de l’art, Arts et Lettres, Arts et Histoire, Arts et Culture anglaise, et Arts et Science-physiques, Arts et Sciences de l’ingénieur, sont envisagés dans leur relation étroite aux diverses problématiques du champ de l’Art actuel en lien avec le passé, ainsi qu’aux notions et enjeux plastiques des pratiques artistiques des étudiants.
  • pratique et théorisation en lien avec l’art contemporain : art sonore, site-specific/in-situ, installation, scénographie, performance, nouveaux médias. Sciences de l’art et Esthétique sont plus spécifiquement abordés dans ce cadre.
  • médiation-communication : création de site web (portfolio numérique), art et réseaux sociaux, communiquer son travail (pratique de projets, exposer son travail, construire une exposition, réaliser une plaquette d’exposition, portfolio /book, etc.).
  • pratique radiophonique (constitution d’une banque de capsules radiophoniques) : travailler l’oral et la communication de son travailconstituer des ressources pour l’ensemble des étudiants (bibliothèque de données -analyse d’œuvres, présentation d’artiste, « autour de problématique plastique », présentation de la démarche plastique des pratiques personnelles, etc.) et diffusion de son travail (sur le plan académique et hors académie).

Enfin, des workshops proposés viennent s’articuler aux questions soulevées par le développement des pratiques plastiques personnelles.

– workshop « dessin/gestes performatifs »

workshop « espace sonore /dessin »

– workshop « pratique théâtrale –corps, espace(s), voix »

workshop « danse –corps, espace(s) /temporalité(s) »

– workshop « scénographie / mise scène –questions d’espace »

– workshop « BD, illustration et pratiques actuelles »

– workshop « ballade architecturale et prise de notes graphiques /photographiques »

– workshop « photographie /infographie /nouvelles technologies –et pratiques actuelles »

– workshop « installation-vidéo »

– workshop « design, arts, médias » ; « design et engagement social & politique »

– workshop « peinture –concept et protocole »

– workshop « pratique radiophonique »

Afin d’améliorer les prestations orales en vue des concours, un travail ponctuel avec une comédienne est mis en place, des entretiens réguliers (évaluations et colles) avec des enseignants d’arts plastiques et professeurs de l’Université Paris 1 –UFR Arts plastiques et Sciences de l’art, permettent aux étudiants de confronter leurs productions à des regards extérieurs et complémentaires en les soumettant à de nouveaux regards critiques.

Vous trouverez enfin sur le site web de la classe http://caap-gagny.com les événements à venir ou ayant lieu durant l’année scolaire en cours : expositions des productions plastiques des étudiants (Les Ateliers Médicis à Clichy-sous-Bois), venues d’artistes (plasticiens, infographistes, illustrateur, performeur, scénographe, metteur en scène, etc.), rencontres et interviews avec d’anciens étudiants de la classe, aujourd’hui en Écoles Nationales Supérieures d’Art.

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés