“Mémoire, histoire et médias” avec le Jeu de Paume

 

  • Projet mené par Mme Castillo – professeure d’histoire et géographie – et les professeurs documentalistes du CDI
  • Action intégrée au programme d’histoire-géographie, d’Education Morale et Civique et d’histoire des arts de 2de
  • Partenariat : une classe de 2nde visite 3 expositions photographiques au JEU de PAUME et fait un atelier d’analyse d’images au FORUM des IMAGES.

 

A travers les travaux de différents artistes, ce projet amène les élèves à interroger le rôle de la photographie dans l’histoire des sociétés, dans les conflits contemporains et dans l’art. Il permet de faire des liens avec les programmes d’histoire-géographie, d’éducation morale et civique ainsi que le programme d’histoire des arts.

Accompagnés d’un conférencier, les élèves vont voir les expositions suivantes  :

  • Philippe Halsman – « étonnez-moi ! »

Cette rétrospective présente pour la première fois l’ensemble de la carrière et du corpus du photographe américain Philippe Halsman (Riga, Lettonie, 1906- New York, 1979). Il se distingue par l’étendue de son champ d’activité : portraits, mode, reportages, publicité, projets personnels, commandes privées et institutionnelles.

Voir un aperçu de l’exposition de Philippe Halsman.

  • Omer Fast – la représentation des conflits contemporains

Le travail d’Omer Fast (né à Jérusalem en 1972) permet d’aborder le traitement médiatique et artistique de la guerre et la question de la mémoire des conflits entre témoignage et reconstitution à travers des installations vidéos.

Voir un aperçu de l’exposition d’Omer Fast.

Parallèlement à l’exposition les élèves suivront un atelier au FORUM DES IMAGES dans lequel ils visionneront des films et extraits (film documentaire, amateur et de fiction) portant sur la Guerre d’Algérie, afin de les comparer, de les analyser et de comprendre différentes approches cinématographiques de l’histoire.

  • François Kollar

L’œuvre de François Kollar (Szenc, Hongrie 1904 – Créteil, 1979) aborde la mémoire de la France d’après guerre à travers la représentation du monde ouvrier et industriel.

Voir un aperçu de l’exposition de François Kollar.

Les commentaires sont fermés